AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 EOD PATROL par Metallicus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Metallicus
Secrétaire
Secrétaire
avatar

Masculin Messages : 1477
Date d'inscription : 25/11/2009
Age : 26
Localisation : Afghanistan
Emploi/loisirs : Comédien, reconstitueur médiéval, wargamer

Equipement
Répliques : Mk17 Mod.0 VFC, MK18 Mod.0 Custom, M1911A1 KWC
Tenues: Navy SEAL 2012, 5th SFG, GRU Spetsnaz, CIA Afghanistan 2001, Stalker

MessageSujet: EOD PATROL par Metallicus   Ven 5 Juil - 20:44

EOD PATROL
par Metallicus


Les équipes EOD (Explosive Ordnance Disposal, pour Élimination d'Engins Explosifs) regroupent des experts militaires de la manipulation et de la destruction de tout type de matériel explosif. Leur visibilité a fortement augmenté ces dix dernières années avec les conflits de faible intensité que sont l'Irak et l'Afghanistan (on parle également de guerre asymétrique, désignant un conflit où l'un des deux camps a recours à des méthodes terroristes et/ou de guérillas en évitant les affrontements directs), où leurs qualités dans la lutte contre les IED (Improvised Explosif Device, pour Engin Explosif Improvisé) ont permis de sauver des milliers de soldats. Le film Démineur de Kathryn Bigelow (dont sont issues les images montrées ici) a fortement contribué à leur popularité, aussi sont-ils de plus en plus fréquemment représentés dans les jeux vidéos ainsi que dans notre discipline.

Le scénario que je vous propose s'inspire du fonctionnement de ces équipes de déminage, qui sont prêtes à mettre leur vie en péril pour permettre à leurs camarades d'effectuer leur travail. Un minimum de roleplay est demandé pour l'immersion, aussi quelques joueurs devront-ils jouer civils le temps d'une partie.


Matériel :
- 2 talkies orgas ;
- 3 talkies terroristes numérotés ;
- 4 minuteurs de bonne puissance sonore ;
- 3 boîtes en plastique vertes opaques percées de trous et numérotées.

La partie DOIT se dérouler à Frontline, ou sur tout autre terrain assez grand. Il y a trois camps :
- L'équipe EOD, 1/4 des joueurs ;
- Les civils, 2/4 des joueurs ;
- Les terroristes en civils, 1/4 des joueurs.

En début de partie, des papiers CIVIL et EOD sont pliés et mis dans un casque, avec 3/4 de CIVILs pour 1/4 d'EOD. Chaque joueur doit tirer un papier et annoncer dans quel camp il jouera la partie. Une fois le premier tirage au sort effectué, les civils se regroupent autour d'un orga pour effectuer le second tirage au sort : qui sera un vrai civil de qui sera un terroriste en civil. 1/3 des papiers portera donc la mention TERRORISTE contre 2/3 la mention VRAI CIVIL. Le tirage au sort doit rester dans la confidence du groupe civil, qui ne doit pas divulguer qui est qui au camp EOD. Une fois le second tirage effectué, chaque joueur civil et terroriste en civil doit conserver ce papier sur lui comme preuve de son identité réelle.

Les deux équipes se mettent ensuite en place. Les EOD commencent dans le fort US de Frontline ou dans toute autre position défensive disponible sur les autres terrains. Les civils commencent eux la partie dans le Bazar, ou toute autre lieu pouvant représenter un village, sur les autres terrains.

Avant la partie, les terroristes en civils doivent aller cacher leur(s) réplique(s) sur le terrain (ils peuvent conserver un GBB à leurs risques et périls, c'est surtout conseillé aux porteurs de détonateurs). Ils peuvent les cacher où ils le veulent, sauf aux proches alentours du camp EOD. Les EOD snt priés de ne pas quitter leur fort ni d'essayer de regarder à l'extérieur tant que les terroristes préparent leurs positions. Les orgas seront là pour leur donner le top départ une fois cette phase réalisée.
Dans le même laps de temps, les terroristes doivent se décider de là où ils vont planter leurs IED. Les IED sont des minuteurs enfermés dans des boîtes en plastique vertes opaques (de manière à ce qu'on ne puisse pas voir le compteur avant d'ouvrir la boîte en question), qui sont au nombre de 3, numérotés de 1 à 3 et correspondant à un talkie-walkie numéroté de même. Les terroristes ne peuvent cacher les IED que dans des lieux pré-désignés sur le terrain : sur Frontline il s'agit de la Frontière, du lieu du crash, du minaret, du fort du bas, de la position AA et du bazar. Une fois les trois IED plantés, les terroristes lancent le chrono de chacun d'entre eux (30mn), courent à leur point de départ et la partie peut alors commencer.





Objectifs des EOD :
- Retrouver les trois IED cachés sur les positions désignés ;
- Désarmorcer ou détruire les trois IED avant leur explosion ;
- Tenir face aux embuscades des terroristes avec le minimum de pertes.

Objectifs des terroristes :
- Laisser le temps aux IED d'exploser ;
- Déclencher un IED en tuant le maximum de membres de l'EOD possible ;
- Éliminer les EOD.

Objectifs des civils :
- Vadrouiller sur le terrain ;
- Survivre aux affrontements sans aider l'un ou l'autre des camps ;
- Jouer le rôle de curieux lorsqu'un IED est découvert (par exemple, en essayant de s'approcher pour observer le déminage, et ainsi perturber les EOD qui ne peuvent distinguer les civils des terroristes déguisés).

Points de victoire des EOD :
- Victoire immédiate si les trois IED sont désamorcés avant leur explosion ;
- Défaite immédiate si les trois IED explosent avant désamorçage/destruction ;
- +1 point par terroriste éliminé ;
- +2 points par IED détruit ;
- +3 points par IED désamorcé ;
- -1 point par perte dans la team ;
- -1 point par IED ayant explosé ;
- -2 points par civil tué.

Points de victoire des terroristes :
- Défaite immédiate si les trois IED sont désamorcés avant leur explosion ;
- Victoire immédiate si les trois IED explosent avant désamorçage/destruction ;
- +2 point par EOD éliminé ;
- +2 points par IED ayant explosé automatiquement (fin du compte à rebours) ;
- +1 point par IED déclenché manuellement avec un bonus de +2 points par membre de l'EOD tué dans l'explosion ;
- -1 point par perte dans le groupe ;
- -2 points par civil tué ;
- -3 points par IED déclenché manuellement sans faire de victime chez les EOD.





Explosion des IED :
Lorsque le compte à rebours d'un IED atteint 0, la sonnerie du minuteur signale l'explosion de l'engin. Si l'explosion a eu lieu alors que personne ne pouvait l'entendre (joueurs trop éloignés), cela se saura une fois la boîte contenant le minuteur ouverte par le démineur, explosion confirmée par l'orga qui doit accompagner le démineur lors des désamorçage).
La zone mortelle autour d'un IED est de 5 mètres. Tout joueur présent dans ce périmètre est instantanément considéré comme ayant été tué dans l'explosion, même s'il était derrière un obstacle (le souffle et la dépression d'air sont aussi mortels que le shrapnel). Dans ce périmètre, n'importe qui devrait pouvoir entendre clairement le minuteur se déclenchant, même lors d'un accrochage.

Déclencher manuellement un IED :
Les terroristes disposent de trois talkies-walkies numérotés de 1 à 3, chaque nombre correspondant à un IED du même numéro. Les talkies sont réglés sur la même fréquence que ceux des orgas. Lorsqu'un des terroristes disposant d'un talkie-walkie voit le démineur approcher de l'EOD portant le même numéro que son appareil (ou est prévenu par ses alliés), il peut allumer le talkie-détonateur et prévenir les orgas de l'explosion de l'IED (par exemple : "Ici talkie-walkie numéro 3, déclenche IED numéro 3 dans la position Bazar"). Attention donc à bien connaître le numéro de chacun des IED plantés, par risque de perdre des points ! Les orgas préviennent alors de l'explosion, stoppant la partie temporairement, vérifient la distance séparant l'IED d'une éventuelle victime, et comptabilisent les points, avant de relancer le jeu.
Attention, les talkies-walkies numérotés sont des preuves de votre rôle de terroriste lors des fouilles !

Le démineur
N'importe quel membre des EOD peut s'improviser démineur, du moment qu'il porte le lourde combinaison de déminage et le casque assorti. Il est possible de la revêtir et de la dévêtir à loisir, en changeant de joueur à chaque fois, en la transportant à la main entre deux séances de fouilles. La combinaison est accompagnée d'un minuteur pour le désamorçage (qui ne peut être séparé de la veste). Seul un joueur portant la tenue peut désamorcer ou détruire un IED. Si le démineur est tué, il doit laisser la tenue sur le lieu de sa mort avant de quitter le terrain. De même, le démineur ne peut transporter d'autre réplique qu'un GBB. Les terroristes peuvent voler la veste, alors gare !

Désamorcer un IED
Lorsqu'un joueur EOD en tenue de déminage arrive à côté d'un IED (un orga doit TOUJOURS suivre le démineur), il doit ouvrir la boîte pour vérifier si celui-ci est encore actif ou déjà explosé : si le minuteur est à zéro, l'orga accompagnateur doit donner un coup de sirène et prévenir les autres orgas pour comptabiliser les points. Si le minuteur est encore actif et le temps suffisant, le démineur peut le désamorcer en activant son propre minuteur (3mn) et en restant à côté de l'IED le temps du désamorçage (s'il s'éloigne, il doit remettre son minuteur à zéro). Si le minuteur de désamorçage sonne avant le minuteur de l'IED, ce dernier est considéré comme désamorcé. L'orga accompagnateur est là comme témoin et doit prendre en compte les points, avant de prévenir les autres orgas.

Détruire un IED
Si le compte à rebours d'un IED est trop court pour permettre un désamorçage, ou la situation trop tendue (accrochage, etc), le démineur peut procéder à une explosion contrôlée neutralisant la charge explosive, mais rapportant moins de point à son équipe. Pour cela, il doit poser sa tenue de déminage ainsi que son minuteur réglé sur 30 secondes contre l'IED, et s'éloigner. Au bout de 30 secondes, la contre-charge explose en détruisant l'IED, ne provoquant la mort que dans un rayon de 1 mètre au lieu de 5. Attention cependant, les terroristes peuvent venir désactiver la contre-charge en mettant le minuteur de la veste sur 0 (mais ne peuvent voler la veste !). Un orga doit rester près de la veste pour contrôler.

Fouille des civils
Les membres de l'EOD sont autorisés à fouiller les civils (dans la mesure du raisonnable). S'ils trouvent une preuve que le civil fouillé est en fait un terroriste (réplique, talkie-walkie-détonateur), le joueur est éliminé. Il est cependant interdit de consulter le papier du joueur fouillé pour connaître son rôle. Seuls les terroristes sont habilités à porter des répliques et à les utiliser.

Mort et papiers de rôle
Le seul moment où les EOD sont autorisés à vérifier l'identité d'un joueur, c'est une fois que ce dernier ait été éliminé : le joueur doit montrer son papier, et selon qu'il soit civil ou terroriste, prévenir les EOD et un orga pour le comptage des points. Ne tirez donc pas sur tout ce qui bouge !
En partie, tout joueur mis out est définitivement éliminé et doit rejoindre la zone neutre.

Comptage des points
La partie se termine une fois les trois IED rendus inactifs, que ce soit par leur explosion, leur destruction contrôlée ou leur désamorçage. Les orgas, qui ont veillé à comptabiliser les points sur une feuille tout au long de la partie, se réunissent ensuite pour faire un débriefing et voir où et comment chaque équipe a remporté/perdu des points. La victoire est automatique pour les EOD si les trois IED sont désamorcés, et la défaite automatique si les trois IED ont explosé (même manuellement !), et inversement pour les terroristes. Tout autre résultat nécessite un comptage des points de victoire pour désigner un gagnant. Attention pour les EOD : la destruction contrôlée ne compte pas pour la victoire automatique, puisque l'engin a disparu sans révéler ses secrets de fabrication et en causant des dégâts (mineurs). C'est une victoire à la Pyrrhus, aussi faut-il s'en référer aux points de victoire pour désigner le vainqueur.

____________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
EOD PATROL par Metallicus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» EOD PATROL par Metallicus
» mon jouet (patrol)
» Patrol Y60 GR
» Embrayage patrol
» [30][Denis][2ni] La Highway Patrol de la Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell Hunters Airsoft Forum :: Les Parties :: Scénarios-
Sauter vers: