AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un petit lexique bien pratique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ghost
Fondateur
Fondateur
avatar

Masculin Messages : 1144
Date d'inscription : 20/11/2009
Age : 26
Localisation : Dans la forêt vietnamienne avec le colonel Trottman /Lyon
Emploi/loisirs : Police Nationale / Airsoft, Musculation, footing, geek à ses heures mdr

Equipement
Répliques : ASW338LM VFC; M700 KJ,Kar700 unik custom, SIG556 DMR, CA90TR, 1911 KWC, M932RII, Spas 12 Tokyo Soldier, Mossberg M500 SSB Both Elephant...
Tenues: Multicam, Tiger Vietnam, CCE, OPFOR, ACU Digital Desert...

MessageSujet: Un petit lexique bien pratique   Dim 29 Nov - 15:09

Voilà un petit éventail de mots et de termes techniques que vous pourrez entendre entre passionnés d'Airsoft, donc (pour éviter de passer pour un noob) afin d'accroitre votre culture airsoftienne



A

AEG (Automatic Electric Gun) : réplique d'arme à feu propulsant des billes en rafale, à l'aide d'un mécanisme (appelé gearbox) animé électriquement.

ACM (All China Made) : fait référence au matériel (répliques, accessoires, vêtements...) en provenance de Chine dont le prix est très bas. On parle de "Cheap" (de l'anglais "peu cher") pour les répliques, qui sont souvent des clones de répliques de grande marque (on parle de "hi-end") mais avec un coût de fabrication moindre. Naturellement, la qualité de finition interne et externe s'en ressent, bien que celle-ci soit en constante amélioration, et que certaines répliques dites "cheap" rivalisent aujourd'hui de qualité avec leurs homologues hi-end.

All round : se dit d'une réplique qui permet de jouer correctement sur tous les types de terrain et que l'on conseille généralement aux nouveaux joueurs.

APS3 : lubrifiant utilisée dans l'entretien des répliques.

Arme : objet destiné à blesser ou tuer généralement imité esthétiquement par les répliques d'airsoft. Les joueurs d'airsoft bannissent ce mot de leur vocabulaire pour deux raisons. Premièrement, il provoque l'amalgame entre la discipline et la violence. Deuxièmement, au sens de la loi (du moins en France), les répliques d'airsoft ne sont pas des armes.

A.L.I.C.E. : système de fixation des poches grâce à des clips métalliques (porte-chargeur et autres).

AE : American Eagle ; marque de gaz pour répliques de pistolet et revolver.

AEP : Automatic Electric Pistol ; réplique d’arme de poing tirant en coup par coup (mode semi-automatique) ou par rafale, et fonctionnant sur batterie. Ce type de lanceur a été inauguré en 2005 par Tokyo Marui avec leur glock 18C. Cette réplique courte ou miniaturisée (type pistolet) est bien plus performante que son ancêtre le EBB. Tout comme un AEG, l’AEP peut tirer en mode full auto, mais la culasse reste fixe.

Aimpoint : marque de viseur de type point rouge. (Cf. Red-dot)

Anti-Reversal Latch : cliquet anti-retour installé dans les gearbox.


B

Backup : c'est votre réplique secondaire, ou réplique de secours. C'est souvent une réplique de poing de type GBB ou NBB, mais n'importe quelle autre réplique peut faire l'affaire.

Bax : Système récent qui permet de régler la trajectoire horizontale et verticale de la bille. C'est un système concurrent du hop-up qui équipe seulement les répliques Cybergun.

BB : désigne les billes d'airsoft (de l'anglais, BB pellets) de 6 ou 8 mm de diamètre, grammages (0,20g, 0,23g, 0,25g...). Au pluriel BB's.

BB Loader : accessoire qui a révolutionné le rechargement en billes des répliques. C'est un dispositif qui prend souvent la forme d'un chargeur (magasin). Il est creux et peut contenir de 100 à 450 billes environ selon sa taille. On applique le BB loader contre le magasin, et on appuie sur une tige montée sur ressort par pressions successives, faisant à chaque fois descendre quelques billes (généralement 4 ou 5) dans le chargeur. Cela permet de recharger un magasin en 5 à 10 secondes selon sa contenance.

BDU : de l'américain "Battle Dress Uniform". Désigne une veste et un pantalon de treillis, souvent la tenue de base des airsofteurs.

Bolt action : Se dit d'une réplique de fusil de précision, principe de fonctionnement suivant lequel on réarme le fusil après chaque coup tiré, comme un fusil à verrou.

Bullpup : conception du fusil d'assaut qui consiste à reculer la chambre et le chargeur en arrière de la poignée-pistolet, et qui permet ainsi d'allonger le canon sans augmenter la longueur totale de l'arme. Les exemples les plus connus sont le FAMAS, le STEYR Aug, le L85, le FN P90...

Burst : système permettant de tirer X billes en appuyant sur la détente. Après ces X billes (généralement 3, plus rarement 2), le tir cesse. Ce système est présent sur les répliques de SIG 550 et de SIG 551. Le marquage est présent sur le MP5J, mais le système absent.

Bushing : bague permettant de minimiser les frottements des axes des engrenages contre le corps de la gearbox.


C

Chargette (ou ) : accessoire généralement vendu d'origine avec une réplique. Il se compose d'un tube transparent et creux muni de deux embouts et d'une tige de plastique rigide. Après avoir rempli le tube de billes, on applique celui-ci sur le chargeur (magasin) de la réplique et on pousse les billes à l'intérieur à l'aide de la tige. Ce système est lent et peu pratique, surtout au coeur d'une partie. Les joueurs lui préfèrent le BB loader ou Speed loader.

Chargeur : désigne l'appareil utilisé pour recharger une batterie ou le magasin qui contient les billes.

Cheap : Veut dire "bon marché" en anglais. Désigne, au niveau de l'airsoft, une réplique bon marché, très souvent de facture asiatique.

CQB : Close Quarter Battle : c'est le combat en bâtiments, la spécialité des groupes d'intervention comme le GIGN, les SWAT, le GSG9.

Crosse : la crosse est un organe destinée à être calée sur l'épaule afin de bien maintenir la réplique lors du tir. Elle peut etre fixe ou réglable, pleine ou à armature "squelette"... Sur de nombreuses répliques, la batterie se loge dans la crosse.


D

Downgrade : Opération qui consiste à réduire la puissance de la réplique, le plus souvent pour raisons de sécurité, dans une moindre mesure pour en augmenter la cadence de tir.


F

FPS : Feet Per Second soit pied par seconde : unité de mesure de la vélocité ou vitesse de la bille en sortie de canon.

Full-automatique : Tir en continu, tant que la détente reste maintenue.

Full-metal : désigne une réplique dont les parties en métal sur le modèle de référence (le modèle réel) le sont aussi sur la réplique.

G

Gâchette : Pièce reliant la queue de détente au mécanisme de libération du chien ou du marteau, très souvent confondu avec la Détente.

GBB (Gaz Blow Back), réplique d'arme de poing fonctionnant au gaz et dont la culasse est mobile. Actionnée par le gaz, elle permet la propulsion et le rechargement d'une bille (comme un pistolet). Le retour de culasse est apprécié pour le réalisme et le léger recul qu'il procure. En contrepartie, la consommation de gaz est plus élevée qu'avec un NBB.

Gearbox : mot anglais désignant le boîtier mécanique d'un AEG. Il contient généralement trois engrenages (gears) démultipliant la puissance du moteur (qui peut être ou non intégré à la gearbox), un piston, un ressort ainsi que d'autres éléments.

Ghillie suit : c'est la tenue de camouflage des tireurs d'élite. Elle se compose d'une base de filet de camouflage sur lequel sont rajoutés de la végétation naturelle ou synthétique dans le but de se fondre dans le milieu ambiant. Une ghillie bien réalisé et adaptée au terrain est d'une eficacité redoutable, même à très courte distance. En revanche, elle diminue grandement la mobilité du porteur, elle tient très chaud et s'accroche souvent aux branches.

Green Gaz : c'est un des gaz utilisé dans les GBB (Gas Blow Back). Il fait partie des gaz dits "lourds" comme le Red Gaz (interdit en France) à l'iverse du HFC-134A. L'utilisation de Green Gaz nécessite une entretien régulier de la réplique car, n'étant pas lubrifié, il met les joints des valves à rude épreuve.

H

Hi-cap : ce sont les chargeurs de grande capacité (de 150 à 600 billes selon les modèles). Ils sont disponibles en option (mais parfois d'origine, surtout pour les répliques cheap) pour tous les AEG. Ils disposent d'une molette qui est actionnée pour faire remonter les billes dans le puits en retendant le ressort. L'avantage de ces chargeurs est de pouvoir bénéficier d'un emport de billes assez conséquent sans avoir à acheter plusieurs chargeurs. Ils ont toutefois plusieurs inconvénients : à mesure qu'il se vide, les billes peuvent bouger de plus en plus selon les mouvements du joueur, elles tapent contre la paroi du chargeur, ce qui n'est pas une très bonne chose tant pour le réalisme que pour la discrétion. En outre, il faut "moletter" souvent pour faire remonter les billes.

Il existe aussi des versions de très haute capacité (de 600 à 1150 billes) connues sous le nom de "drum magazines", fonctionnant avec un moteur électrique. Toutefois, beaucoup de joueurs préfèrent avoir plusieurs chargeurs standards ou mid-cap (moyenne capacité, environ 120 billes) par souci de réalisme ou pour le simple plaisir de devoir recharger dans le feu de l'action.

Highlander : s'utilise pour désigner les joueurs "immortels", des tricheurs qui ne veulent pas se déclarer hors jeu alors qu'ils ont été touchés, en référence au film éponyme. Bien qu'il arrive qu'une touche ne soit pas ressentie — feu de l'action, épaisseur/rigidité de certaines tenues, la triche répétée amène le joueur incriminé à etre connu comme étant un "highlander". L'airsoft étant un sport basé sur le fair-play, ce genre de joueur n'est généralement plus le bienvenu sur l'aire de jeu.

Hop-up : système inventé et breveté par la firme Tokyo Marui . C'est un petit bout de gomme placé à l'entrée du canon des répliques d'airsoft. Ce système permet d'augmenter la portée des billes sans augmenter la puissance de sortie des ces dernières. Quand la bille est tirée, elle passe sous le hop-up qui lui imprime un mouvement de rotation sur elle-même par effet Magnus permettant ainsi de la faire "voler".

HFC-134A : c'est un des gaz utilisés dans les répliques. Ce gaz est généralement celui avec lequel les répliques sont développées et testées. C'est un gaz moyen.


J

Joule : le joule (symbole : J) est l'unité d'énergie du système international (SI). Pour des billes de 0.25g, 1j = 293,447 fps = 89,443 m/s = 321,994 km/h

K

Kick : Le kick désigne le recul d'un GBB. Un "bon kick" signifie que la réplique a un recul important. En général, les airsofteurs aiment que leurs GBB aient un bon kick pour pousser plus loin le réalisme de leur réplique.

L

Lanceur : synonyme de réplique.

Low-Cap : type de chargeur à basse contenance de billes, généralement un chargeur standard d'origine (60 - 80 billes). A ne pas confondre avec un "Real cap" qui contient le même nombre de billes que le chargeur de l'arme qu'il copie contient de cartouches.

Lemon : terme pour désigner une réplique toute neuve qui ne fonctionne pas en sortie de boîte.


M

Mid-Cap : type de chargeur à capacité intermédiaire, entre les standard et les hi-cap, la plupart du temps autour de 120-130 billes.

Mollter : l'action de faire remonter les billes du chargeur en tournant la mollette en dessous du chargeur.


N

NBB (Non Blowback), réplique d'arme de point fonctionnant au gaz et qui contrairement au GBB, n'ont pas de retour de culasse. Ces répliques sont généralement moins chères, plus économiques en gaz et plus puissantes.


O
Out : terme anglais désignant un joueur éliminé ou hors de la partie. Un joueur se déclare out lorsqu'il est touché par une bille. Il doit alors généralement rejoindre son camp pour revenir dans le jeu.


P
PM : pistolet-mitrailleur, ou Sub Machine Gun (SMG) : parfois appelé mitraillette. C'est une arme d'épaule individuelle utilisant une cartouche de pistolet. Ses dimensions sont adaptées au combat rapproché (autour de 60 centimètres). Les exemples de pistolets-mitrailleurs les plus connus sont le IMI Uzi, le H&K MP-5, l'INGRAM Mac 10, l'INTRATEC Tec-9, H&K MP7A1...

PA : pistolet-automatique : arme de poing, pistolet fonctionnent avec un système de culasse sur glissière, par opposition au revolver qui foncionne avec un barillet. Cependant, le terme "automatique" est inexact car les pistolets, hormis quelques exceptions ( Glock 18C, Glock 26C, Beretta M93R) sont incapables de tirer en automatique. En fait, seules les opérations de rechargement sont automatiques, les opérations de tir sont semi-automatiques.

Point Sight : Synonyme de Aimpoint.

Peloton : Lorsqu'un joueur ne respecte pas les règles à plusieurs reprises, dans certaines associations, chaque joueur tire une bille sur celui-ci.


R

Réplique : abréviation de "réplique d'arme". Désigne un lanceur de billes, une réplique d'airsoft.

RD : abréviation de "real deal" (vraie dotation), qui désigne le matériel réellement utilisé par des militaires et autres sur un théâtre d'opérations. Se dit d'une pièce d'habillement, mais aussi d'une façon de porter cette pièce. Par exemple, "Mon sac à dos est RD" signifie que ce modèle exact de sac à dos est ou a été réellement porté par des militaires au combat. Quelqu'un peut répondre à cette personne "Oui, mais la façon dont tu le portes, ce n'est pas RD", ce qui veut dire que ce sac n'est pas porté ou utilisé de la façon dont le fait le joueur sur un théâtre d'opérations.

RS : abréviation de "real steel" (et non pas real style), littéralement "vrai acier". S'utilise pour désigner un accessoire ou une partie d'une réplique provenant ou utilisé sur une vraie arme, par exemple une crosse, un corps, une optique de visée... Par exemple, "Le bois de mon AK, c'est du RS", signifie que les bois de la réplique d'AK du joueur proviennent d'une Kalashnikov véritable. Cette abréviation est parfois abusivement employée au lieu de "RD". On ne doit pas dire "Ma tenue, elle est RS" pour dire que sa tenue est celle qui est utilisée par des militaires au combat, mais "Ma tenue, elle est RD".


S

Semi-auto : tir au coup par coup qui ne nécessite pas de réarmement manuel, fonctionnant électriquement.

SMG : Sub Machine Gun, ou pistolet-mitrailleur (PM) : se dit d'une arme automatique conçue pour toute action rapprochée et qui en général est courte (moins de 60 cm) et a une cadence de tir très élevée. Ex: la série MP5, le P90, le MC51, le M11A1, le TMP, le UMP...

Sniper : abréviation "Snip", terme anglais pour désigner un tireur embusqué.

Spring : modèles basiques au coup-par-coup, où la propulsion est produite par un ressort (en anglais spring). Ces modèles doivent être réarmés manuellement avant chaque tir, leur portée est d'environ 20 m pour les répliques d'armes de poing, et d'une puissance d' environ 0,5 joule (exception faite du mini gun avec 0.07j).

Les snipe sont des springs ou des gaz qui peuvent atteindre une 80aine de mètre et 2 joules (maximum autorisé par la plupart des associations) pour les répliques de fusils snipers).

U

Unscope : opération qui consiste à tirer sans regarder dans la lunette de la réplique. Provient du vocabulaire employé dans les jeux vidéo, principalement Counter-Strike.

Upgrade : opération qui consiste à augmenter la puissance d'une réplique pour accroitre la portée et/ou la précision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hell-hunters.forumactif.com
 
Un petit lexique bien pratique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit lexique bien pratique
» un petit rod bien sympa
» Un petit MUSEE bien sympa !
» Le lave vaisselle, c'est bien pratique
» Testeur d'accus bien pratique dans la caisse de terrain

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Hell Hunters Airsoft Forum :: Votre équipement & Vos tenues :: L'Atelier-
Sauter vers: